0

Barbie

"Barbie: Une Aventure Extraordinaire dans le Monde Réel"

Partager !

Facebook
Twitter
LinkedIn

Sommaire

le Contexte - Barbie

Lorsqu’il s’agit de cinéma, je suis toujours à la recherche de nouvelles expériences pour enrichir ma passion.

Donc j’ai décidé de vivre une expérience cinématographique exceptionnelle en regardant le film « Barbie ». Plutôt que de choisir un cinéma en France, j’ai décidé d’ajouter une touche d’aventure en me rendant au célèbre UGC De Brouckère, niché au cœur de Bruxelles, en Belgique.

La salle où « Barbie » allait être projeté m’a laissé sans voix. Son esthétique soignée, mêlant une architecture classique à des installations modernes, en a fait un véritable joyau cinématographique. Les sièges confortables semblaient avoir été conçus sur mesure pour offrir le summum de la détente aux spectateurs

Parlons du film - Barbie

Introduction:

Bienvenue dans l’univers magique de « Barbie », un film américano-britannique qui nous transporte dans un monde parallèle où les poupées Barbie vivent dans une société matriarcale, Barbieland. Réalisé par la talentueuse Greta Gerwig et co-écrit avec Noah Baumbach, ce long métrage en prise de vues réelles marque une étape importante en tant que première adaptation cinématographique de l’emblématique gamme de poupées Mattel.

Découvrons ensemble cette aventure extraordinaire et féerique de Barbie et Ken dans le monde réel.

Synopsis:

Dans le monde parfait de Barbieland, les poupées Barbie vivent dans une société harmonieuse et convaincues d’avoir apporté le bonheur aux filles humaines. Cependant, le destin de Barbie prend une tournure inattendue lorsque des pensées et caractéristiques humaines commencent à l’envahir. Déboussolée par sa propre mortalité et ses changements physiques, Barbie se met en quête de réponses et de retrouver la fille qui l’a possédée.

Accompagnée par Ken, éperdument amoureux d’elle, elle décide de s’aventurer dans le monde réel. Leur présence suscite l’étonnement, et ils se retrouvent rapidement dans une série d’aventures incroyables. Leur voyage les mènera à la rencontre de Sacha, une pré-adolescente, qui exprime son ressenti face aux normes de beauté inatteignables imposées par la poupée Barbie. . Cette rencontre provoque une remise en question profonde chez Barbie. Pendant ce temps, Ken découvre le monde réel et les normes patriarcales qui y prévalent, ce qui lui fait ressentir une importance qu’il n’avait jamais expérimentée dans son monde d’origine.

De retour à Barbieland, Ken incite les Ken à prendre le pouvoir, entraînant la soumission des Barbie. Les femmes perdent alors leurs compétences et leur indépendance, subissant un système patriarcal oppressant. Barbie, de retour du monde réel, tente de convaincre les Ken et les Barbie de restaurer l’équilibre et la liberté d’autrefois, mais se heurte au refus de la majorité. Barbie et ses alliées parviennent à renverser la situation, mettant fin à la domination masculine et rétablissant l’égalité. Durant ce processus, Barbie et Ken confrontent leurs erreurs et leurs dépendances mutuelles. Ken prend conscience de son besoin de trouver une identité propre, indépendante de Barbie, tandis que Barbie réalise que sa quête d’identité évolue constamment et ne connaît pas de limites.

Exploration du Monde Réel

 

Le voyage épique de Barbie et Ken dans le monde réel s’ouvre sur une opportunité unique d’explorer les problématiques contemporaines qui façonnent notre société moderne. Le film « Barbie » aborde avec finesse et humour des notions cruciales telles que le patriarcat, le féminisme, l’acceptation de soi, ainsi que les normes de beauté déraisonnables imposées aux femmes. Lors de leur rencontre fortuite avec Sacha et Gloria, la mère de cette dernière, Barbie est confrontée à l’étendue de l’influence qu’elle a exercée sur d’innombrables jeunes filles à travers les générations dans le monde réel. Cette révélation intime agit comme un catalyseur, l’incitant à remettre en question son propre rôle préétabli et à entreprendre une quête pour trouver sa place authentique dans le monde réel.

Cependant, le voyage n’est pas seulement une introspection pour Barbie. Ken, son compagnon d’aventure, découvre également un monde réel où le patriarcat domine. Cette réalisation le pousse à remettre en question non seulement sa propre perspective, mais aussi les privilèges et les déséquilibres inhérents à une société où les genres sont inégalement valorisés et représentés

Les Performances Magistrales de Margot Robbie et Ryan Gosling:

 

Le film doit une grande partie de son charme aux performances captivantes  Margot Robbie et Ryan Gosling, les acteurs principaux du film, brillent de mille feux dans leurs rôles respectifs de Barbie et Ken. Margot Robbie incarne avec finesse Barbie, apportant une dimension de sensibilité à cette icône de plastique. Ryan Gosling, quant à lui, donne vie à Ken avec charme et humour, offrant un duo mémorable à l’écran. Leurs performances apportent une profondeur émotionnelle aux personnages et renforcent l’impact du récit

La Magie des Décors et Costumes:

 

Les décors du film méritent indéniablement une mention spéciale. Les concepteurs se sont inspirés de l’architecture californienne moderne pour donner vie à Barbieland, un monde féérique où chaque bâtiment, chaque rue respire l’esthétique unique de cette époque. Les couleurs vives et les lignes épurées confèrent à cet univers une atmosphère à la fois moderne et intemporelle, capturant ainsi l’essence même de l’univers Barbie.

 

Les costumes des personnages ajoutent une dimension tout aussi envoûtante à l’expérience visuelle du film. Les tenues, inspirées des styles des années 1950 et 1960, plongent les spectateurs dans une nostalgie élégante. Chaque robe, chaque accessoire est choisi avec soin pour refléter le caractère unique de chaque personnage, tout en insufflant un charme rétro à l’ensemble du récit. Ces costumes ne sont pas de simples vêtements, mais des éléments narratifs à part entière, qui renforcent les personnalités et les évolutions des protagonistes.

 

Cette attention méticuleuse aux décors et aux détails vestimentaires offre un impact puissant sur l’immersion des spectateurs.

Une Bande-Originale Enchanteresse:

 

La bande-originale, supervisée par Mark Ronson et Andrew Wyatt, ajoute une touche de magie à l’ensemble.

Les chansons originales, interprétées par des artistes tels que Dua Lipa, Nicki Minaj et Ice Spice, nous emportent dans l’univers enchanteur de Barbie

Conclusion:

 

En résumé, « Barbie » va au-delà des attentes d’un simple film pour enfants pour devenir une œuvre cinématographique captivante et significative. Sous la direction experte de Greta Gerwig, le film aborde avec subtilité et humour des problématiques contemporaines essentielles, tout en nous offrant une exploration enchanteresse de l’univers de Barbie.

 

Cependant, il est crucial de reconnaître que malgré ses nombreux atouts, le film présente également certaines limites. Parmi elles, nous pouvons noter que bien que le film aborde des sujets tels que le féminisme, le patriarcat et l’acceptation de soi, certaines scènes pourraient paraître simplistes ou stéréotypées dans leur traitement. En outre, bien que Margot Robbie et Ryan Gosling livrent des performances mémorables, quelques personnages secondaires pourraient bénéficier d’un développement plus approfondi pour renforcer l’impact émotionnel de l’histoire.

 

Il est également important de souligner que le film semble par moments pencher vers une promotion ostentatoire des produits Barbie, évoquant l’influence du marketing dans le paysage cinématographique. Cette orientation soulève des questions quant aux véritables intentions du film, suscitant des doutes quant à savoir s’il met véritablement en avant les enjeux féministes et sociétaux, ou s’il se concentre davantage sur la promotion de la marque Barbie.

 

Sans oublier la campagne de communication de grande ampleur qui a entouré ce film, laissant place à des réflexions sur l’impact de telles stratégies promotionnelles.

 

En fin de compte, « Barbie » offre une expérience cinématographique complexe qui entremêle harmonieusement féérie et réflexion. Tout en suscitant des interrogations sur sa véritable portée, malgré les réserves évoquées, le film parvient à engager d’importantes discussions sur des enjeux sociétaux cruciaux. Il nous incite également à examiner de près les mécanismes du marketing et de la promotion au sein de l’industrie cinématographique moderne, témoignant de la puissance de l’art cinématographique à susciter la réflexion et à façonner les perceptions.

Crédits Photo : IMDB

La note Carter - Barbie

3/5

Cinéma où j’ai vu le film : UGC De Brouckère ( Bruxelles )

La bande-annonce - Barbie

Le mot de la fin - Barbie

Le film « Barbie » invite ainsi les spectateurs à un voyage à travers l’imaginaire tout en soulevant des questions pertinentes sur notre société et son rapport à la féminité, l’authenticité et les normes de beauté.

Une expérience cinématographique qui ne manquera pas de susciter des conversations, d’inspirer la réflexion et de nourrir la contemplation sur les enjeux féministes et sociaux d’aujourd’hui.

4 Commentaires

  • Répondre
    Frih
    27 août 2023 à 17 h 09 min

    Merci steve pour ton article! Bon résumé j’attends d’avoir ton avis personnel sur ton prochain article! 🙂

  • Répondre
    Perrine
    28 août 2023 à 12 h 26 min

    J’ai hâte d’avoir ton avis personnel pour ce film !

  • Répondre
    Enola
    19 décembre 2023 à 18 h 19 min

    Je te remercie pour cet avis 😉 Une très bonne comédie à l’humour totalement barré, mais avec un beau message et qui constitue en même temps une réflexion sociale intéressante sur la place des hommes et des femmes. Margot ROBBIE et Ryan GOSLING sont trop bons dans leur rôle respectif. J’ai adoré !

  • Répondre
    Marie
    23 décembre 2023 à 19 h 16 min

    J’ai passé un excellent moment avec Barbie. Au début du film je me suis demandée où j’étais tombée mais quand on commence à tout prendre au 36eme degré, alors là j’ai adoré! C’est drôle, je pense que les acteurs ont dû s’éclater à tourner ce film! On passe un bon moment et on ne regarde plus sa Barbie et surtout Ken de la même manière. Mention spéciale pour Ryan Gossling qui peut vraiment jouer tous les rôles!

Laisser un commentaire

Articles similaires

Partager !

Facebook
Twitter
LinkedIn